Conseils, Divers, Mieux être

Le stoïcisme contre le burn-out ?

Et si le stoïcisme permettait d’éviter le burn-out et/ou de se remettre d’un épuisement professionnel ?

Epictète (50-125 ap. J.-C) est un philosophe grec stoïcien, ancien esclave…

Il n’a rien écrit mais ses élèves ont transmis des notes de cours, que l’on retrouve dans le «Manuel», avec les principes stoïciens permettant à l’homme de se libérer, et par-delà, d’atteindre le BONHEUR ! Oui, oui, rien que ça !

Ce n’est pas une philosophie comme les autres, elle n’est pas théorique, elle s’attache à la pratique.

Pour ce faire, Epictète conseille de se concentrer sur des choses qui dépendent de nous et ce conseil est très bien venu (selon moi), dans le cadre professionnel, notamment après un burn-out ou en prévention.

En effet, après avoir été épuisée au travail et qu’il fallait y retourner, j’ai compris que je devais lâcher des objectifs sur lesquels je n’avais aucune prise (ex : la stratégie d’entreprise) et mettre toute mon attention sur des choses que j’étais en mesure de contrôler (j’ai compris cela, notamment, grâce à la thérapie ACT).

L’avantage est de pouvoir supprimer, de façon quasi immédiate, le sentiment de frustration et de retrouver une forme de satisfaction dans son travail.

Mais comment distinguer ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous (au travail comme dans la vie en générale) ?

  • Les choses qui DÉPENDENT DE NOUS dépendent de nous : sont par nature libres ; nul ne peut les empêcher, rien ne peut les entraver.
  • Les choses qui NE DÉPENDENT PAS DE NOUS : sont impuissantes, esclaves, sujettes à empêchement, étrangères à nous.

D’après lui : «si tu crois libres ces choses qui de leur nature sont esclaves, et propres à toi celles qui sont étrangères, tu trouveras des obstacles à chaque pas, tu seras entravé, affligé, troublé, tu accuseras dieux et hommes».

MAIS : «si tu ne regardes comme étant à toi que ce qui est à toi, et si tu regardes comme étant à autrui ce qui, en effet, est à autrui, personne ne te contraindra jamais, personne ne t’empêchera, tu ne t’en prendras à personne, tu n’accuseras personne, tu ne feras absolument rien contre ton gré, personne ne te nuira ; tu n’auras pas d’ennemi, car tu ne souffriras rien de nuisible

Cela demande de la force, du courage, de la volonté, une certaine forme de résilience : le prix a payer pour être heureux ?

Si cet aperçu du stoïcisme t’as plu, tu peux retrouver des extraits du Manuel sur internet. N’hésites pas à partager tes conseils, ce qui t’as aidé à aller mieux, et à témoigner si tu le désires. Tu peux le faire via la page d’accueil ou par mail : contact.travailecoute@gmail.com !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s