Les témoignages, Vouloir remonter la pente

« Cadre depuis plus de 10 ans, j’ai déjà fait un burn-out »

Cadre depuis plus de 10 ans, j’ai déjà fait un burn-out à mi parcours sans prendre d’arrêt de travail, merci les 3 semaines de vacances d’été.

Depuis, je ne peux plus conduire sur autoroute car mon burn-out est apparu sur autoroute où j’avais 25 de tension et du coup sans savoir ce qu’il m’arrivait, j’ai mis 9 heures pour faire 400 kilomètres et fixer une phobie de la conduite.

Je suis depuis sous antidépresseurs. Et depuis peu sous Xanax.

N’hésitez pas à lui envoyer un mot de soutien !

Les 6 points clés pour « mieux être » au travail

La thérapie A.C.T (Acceptance and Commitment Therapy : Thérapie d’acceptation et d’engagement) a pour but d’aider à accepter les évènements provenant de l’environnement mais aussi à s’engager dans une démarche positive quels que soient les facteurs internes à l’organisation qui jouent sur les émotions à travers 6 points clés.

Se libérer

Les journées au travail peuvent être très longues, comme il est expliqué dans la description de l’épuisement professionnel, ce sont ces petits détails du quotidien qui épuisent petit à petit. Que l’on soit déjà arrivé au point de rupture ou de plus en plus affecté par des évènements liés au travail, il est essentiel de se libérer, quotidiennement ou à postériori.

L’équilibre des 3 sphères

Quand le travail prend trop de place dans nos vie, il est peut etre temps de revoir ses priorités quant à son équilibre vie privée vie pro. Mais pour aller plus loin, on propose de prendre soin de sa 3ème vie. Un équilibre de sphères de vie qui permettrait de se sentir mieux de manière générale et surtout d’éviter / de guérir d’un burn-out.

L’épuisement professionnel

Le « burn-out » est un terme qui résonne chez chacun de nous, nous connaissons tous quelqu’un qui fait face à des difficultés au travail, néanmoins quand doit-on parler d’épuisement ? Quels sont les symptômes de ce fléau ? Comment reconnaître les sources de frustration et de mécontentement vis à vis du monde professionnel ? Qu’est-ce-qu’il favoriserait le bonheur au travail ?

Conseils, Dossiers

Entreprise inclusive

Les bénéfices d’une entreprise inclusive

Oui, une entreprise inclusive, c’est 3 fois plus de chance d’être heureux au travail !!! 🌈☔

Des chiffres parlants

Et d’après l’étude du cabinet Deloitte : « les entreprises qui pratiquent une politique inclusive génèrent jusqu’à 30 % de chiffre d’affaires supplémentaire par salarié et une profitabilité supérieure à celle de leurs concurrents« .

Le BIT, lui, (Bureau International du travail) affirme que les organisations ont 60 % de chances supplémentaires de voir leurs profits et leur productivité augmenter, d’avoir une meilleure réputation, de mieux attirer et conserver les talents, d’engendrer plus de créativité et d’innovation…

Bref, voilà des chiffres bien motivants pour les employeurs qui tardent encore à instaurer un climat bienveillant pour chacun. 😊🤞

Une entreprise inclusive, c’est quoi concrètement ?

C’est une organisation qui met en place des actions visant à prévenir les discriminations et le harcèlement vis-à-vis du handicap, de l’âge, de l’origine sociale ou la culture, du genre, de l’orientation sexuelle, de l’apparence physique ou encore à la situation sociale.

Avant on parlait d’intégration, maintenant on va (un peu) plus loin, on parle d’inclusion.

Un jour, j’espère, on ne parlera même plus de « différence », on s’acceptera tous les uns les autres, avec nos particularités…

Employeur, tu patauges dans la semoule avec tout ça ?

Tu as été discriminé et tu souhaites témoigner ?

💜

Les derniers articles :

Comportements toxiques, Les témoignages

« Elle sait retourner la faute, personne ne fait rien. »

Temps de lecture : 2min 25sec

Hello, je souhaite partager mon témoignage car je crois me retrouver avec une perverse narcissique comme DG. Comme on le sait tous, colporter des rumeurs, parler mal des gens ou juste critiquer le physique d’un employé ça ne se fait pas. Ma DG est la personne de la boîte qui véhicule tout ça.

Lire la suite « « Elle sait retourner la faute, personne ne fait rien. » »
Comportements toxiques, Les témoignages

« J’avais l’impression d’aller en prison alors que j’étais une victime. »

Bonjour,

J’envoie cette bouteille à la mer comme une lettre qui me permettra peut-être de guérir.


J’ai commencé à travailler dans un service de recouvrement, au début cela se passait plutôt bien même si l’ambiance au travail n’était pas au beau fixe et que je ne me sentais pas vraiment intégrée.

Lire la suite « « J’avais l’impression d’aller en prison alors que j’étais une victime. » »
Divers, Jeunesse au bord du précipice, Les témoignages

Start-up : un monde où tout semble cool et simple.

Voici ma contribution qui, je l’espère, servira à quelqu’un ou quelque chose.

J’ai obtenu mon premier poste après mon diplôme assez rapidement dans une start’ up. Un monde où tout semble cool et simple.

SPOLIER ALERT : c’est tout le contraire.

Lire la suite « Start-up : un monde où tout semble cool et simple. »
Jeunesse au bord du précipice, Les témoignages

« Sur la route je me disais un coup de volant et je n’irais pas en stage »

Actuellement étudiante infirmière en 3ème année normalement bientôt le diplôme juillet si tout va bien. Mais je ne sais pas si j’arriverai au bout de cette formation ou si cette formation viendra à bout de moi. Tout est parti il y a 2 mois d’un stage en hôpital ou je me suis fait rabaisser pendant 5 semaines. J’y allais avec la boule au ventre tous les matins en pleurant. Sur la route je me disais un coup de volant et je n’irais pas en stage mais je n’ai jamais oser aller au bout. Aujourd’hui presque 2 mois ont passés et pourtant j’en garde des marques. Je ne dors plus la nuit je continue de pleurer tous les jours sans raison je n’arrive plus à manger correctement je sens que je suis en train de perdre pied et que cette formation est en train de me détruire. Je ne sais pas si je vais réussir à tenir les 6 mois qu’il me reste sans mettre en péril ma santé. Cette formation ce métier peut être destructeur.