Comportements toxiques, Les témoignages

« Elle sait retourner la faute, personne ne fait rien. »

Temps de lecture : 4 min 17 s

Hello, je souhaite partager mon témoignage car je crois me retrouver avec une perverse narcissique comme DG. Comme on le sait tous, colporter des rumeurs, parler mal des gens ou juste critiquer le physique d’un employé ça ne se fait pas. Ma DG est la personne de la boîte qui véhicule tout ça.

Lire la suite « « Elle sait retourner la faute, personne ne fait rien. » »
Comportements toxiques, Les témoignages

« Se plaindre est interdit sinon nous sommes menacés au même titre que les clientes. »

Temps de lecture : 52 s

Bonjour, j’ai subi un harcèlement moral de la part de mon employeur, une entreprise qui vend des perruques aux femmes atteintes de cancer ou de pelade à Paris.

La gérante, en avait pleinement conscience, plusieurs fois elle me répétait qu’elle ne voulait plus être mon bourreau mais cela continuait. Elle arnaque les personnes qui commande chez elle et lorsque ces clientes appellent le showroom nous avons le droit à des messages comme « je vais bientôt mourir, je ne sors plus de chez moi car je n’ai pas de cheveux, je me fais harceler, je sens le regard des gens et ça me détruit… etc. etc. ».

Lire la suite « « Se plaindre est interdit sinon nous sommes menacés au même titre que les clientes. » »
Comportements toxiques, Les témoignages

« Il n’en pouvait plus et n’avait de cesse de venir me voir pour recréer du contact… »

Temps de lecture: 5 min 4 s

Bonjour à toutes et à tous,


Cela fait plusieurs mois que je suis victime d’harcèlement sexuel de la part de mon supérieur hiérarchique… Début nous avions une bonne entente. Je m’efforçais de conserver de bonnes relations au travail. Dès le début, alors que je le vouvoyais, il a insisté pour que l’on se tutoie car selon ça lui donnait l’impression d’être vieux, « d’être mon père ». Cela aurait dû m’alerter mais non puis il y a eu les regards de merlan fris, les regards hyper insistants tous les midis durant la pause déjeuner, la surveillance de mon arrivée au bureau via les caméras de vidéosurveillance (il y avait accès) pour débarquer dans mon bureau chaque matin 15mn à peine après mon arrivée… Alors que je n’arrivais jamais à la même heure…

Lire la suite « « Il n’en pouvait plus et n’avait de cesse de venir me voir pour recréer du contact… » »
Comportements toxiques, Les témoignages

« Ma chef me harcèle »

Bonjour, ma chef me harcèle elle me dit que je fais des histoires. Je n’ai pas le droit de dire bonjour et elle m’a retiré des heures de ménage et m’a menacé que si je répondais pas au téléphone, qu’elle voulait me retirer des heures et aujourd’hui elle m’a redit la même chose. Je ne sais plus quoi faire.

Le harcèlement moral, plus d’informations à ce sujet :

Le verbe « harceler » viendrait du mot « herser », qui signifie, « soumettre à l’action de la herse ». La herse est un instrument à dents de fer ou d’acier, qu’un attelage ou un tracteur traîne roule sur une terre labourée pour briser les mottes, pour enfouir les semences ou les mauvaises herbes ».

Pour en savoir plus sur le harcèlement moral, l’article complet est juste là :

Harcèlement Moral au travail – TravailEcoute.com

On en parle aussi :

Les toxifiers

Les toxifiers représenteraient 5 à 10% des employés d’une organisation (voire plus selon certaines entreprises…). Leurs comportements contaminent l’atmosphère et font du quotidien, un véritable cauchemar. Ces personnalités, nocives pour les organisations, freinent la communication, bloquent les synergies entre les personnes, envoient des collaborateurs en arrêt maladie pour harcèlement, détruisent des carrières, divulguent de fausses informations, poussent à l’épuisement professionnel… etc.

Keep reading

Parce que chaque histoire mérite une attention particulière…

Je prend le temps de vous écouter.

Comportements toxiques, Les témoignages

« J’avais l’impression d’aller en prison alors que j’étais une victime. »

Bonjour,

J’envoie cette bouteille à la mer comme une lettre qui me permettra peut-être de guérir.


J’ai commencé à travailler dans un service de recouvrement, au début cela se passait plutôt bien même si l’ambiance au travail n’était pas au beau fixe et que je ne me sentais pas vraiment intégrée.

Lire la suite « « J’avais l’impression d’aller en prison alors que j’étais une victime. » »
Comportements toxiques, Les témoignages

« Je connais des collègues qui consomment de la cocaïne pour tenir le rythme »

Temps de lecture: 1 min 15 s

Bonjour, je viens de découvrir ton travail. Bravo et merci !

Perso je travaille en communication et c’est considéré comme normal de faire systématiquement des heures supplémentaires (pas payées of course). Il y a une sorte de culture malsaine de « qui tiendra le plus longtemps » (surtout en agence mais pas que).

Je connais des collègues qui consomment de la cocaïne pour tenir le rythme (en marketing publicité et journalisme c’est assez connu).

Au début, en sortant de mes études, je pensais normal aussi de donner tout ce que j’ai pour « mériter » ma place. Je commençais à 9h30 et rentrais à 22h, 23h chez moi. Je bossais le weekend. 60h par semaine c’était normal. Puis j’ai commencé à tout simplement être moins efficace dû à la fatigue et on ne m’a pas renouvelé mon contrat.

Lire la suite « « Je connais des collègues qui consomment de la cocaïne pour tenir le rythme » »
Comportements toxiques, Divers, Les témoignages

« On te l’avait dit pendant ton entretien que c’était dur de travailler qu’avec des hommes ».

Bonjour,


Je suis Floriane, j’ai 23 ans et je suis victime d’harcèlement sexuel et moral dans mon travail.

J’ai commencé en tant qu’alternante dans cette entreprise (spécialisé dans le BTP) en septembre 2018.

Au bout d’une semaine, un collège m’a dit « il n’y a rien de comparable avec la précédente tu es plus mignonne ». J’ignorais à ce moment que c’était le début d’une période très difficile et des conséquences que ce genre de paroles auraient sur ma vie.

Lire la suite « « On te l’avait dit pendant ton entretien que c’était dur de travailler qu’avec des hommes ». »
Comportements toxiques, Les témoignages

« Quand je parle de mon job j’ai toujours la gorge serrée et les larmes qui me montent aux yeux »

Salut salut, je suis une personne sensible et je le sais. Je suis dans une entreprise depuis 4ans et demi.

Et je sais que je me rend malade.

Cela fait 2 ans que j’ai le job de mes rêves. Mais l’ambiance au bureau, n’a rien à voir avec ma façon de penser. Des femmes, qui pourraient être ma mère. Une ambiance piquante, à toujours regarder, commenter, se critiquer…


Au début j’ai ressenti énormément cette pression, j’ai fini au bout de quelques mois avec une pancréatite de cause inconnue. Et un seul médecin m’a dit : « votre travail comment ça va ? Vous êtes stressé ?« 


Même si j’essaie de lâcher prise, quand je parle de mon job j’ai toujours la gorge serrée et les larmes qui me montent aux yeux. J’ai beaucoup de mal à savoir comment je peux guérir. C’est mon chéri qui a vu la vidéo de Lucie et qui m’a dit c’est un peu toi.

Découvrez les conseils qui m’ont le plus aidés

Vous aussi, vous souhaitez témoigner ?

Sur TravailEcoute, vous pouvez partager votre expérience anonymement et gratuitement.

Pour être recontacté, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées (on peut discuter par écrit mais je peux aussi vous appeler).

Pour aller plus loin, je propose des services personnalisés, aux entreprises, aux travailleurs et aux étudiants.

Comportements toxiques, Les témoignages

Au secours, sortez moi de là !

« Bonjour, je me permet de vous écrire car j’ai besoin de soutien et de conseils en cette période compliquée. Je suis réceptionniste de nuit dans un hôtel, en centre-ville de Nantes.

Je travaille seule de 23h30 à 6h45 et j’assure entre autres la sécurité d’une centaine de chambres. A la sortie du confinement, de mai à juin, j’ai subi trois agressions par plusieurs hommes à chaque fois (une verbale, une verbale avec menaces physiques et pour couronner le tout une tentative d’attouchement, par un client sorti de prison la veille…). A la suite de ces événements, je n’ai pas trouvé de réconfort auprès de mes collègues qui ont estimés que je n’étais tout simplement pas faite pour ce métier et que je l’avais sûrement cherché par ma façon d’être (ce sont des femmes pour la plupart et elle ne prendrait ma place pour rien au monde). J’ai donc pris rdv avec mon directeur, l’adjoint était présent. L’entretien n’a rien donné de positif. Apparemment mes collègues avaient déjà fait leur rapport et mon supérieur avait tranché :

Je n’avais qu’à changer de métier si celui-ci ne me convenait pas.

Lire la suite « Au secours, sortez moi de là ! »