Dossiers

Les toxifiers

TOXIFIER : Personne toxique au travail

Heidrun Schüler-Lubienetzki, psychologue allemande, et son mari ont coaché les salariés de nombreuses entreprises. Lors de ces accompagnements, ils ont découvert une problématique récurrente, celle des personnalités « toxiques » au travail.

Les toxifiers représenteraient 5 à 10% des employés d’une organisation (voire plus selon certaines entreprises…). Leurs comportements contaminent l’atmosphère et font du quotidien, un véritable cauchemar. Ces personnalités, nocives pour les organisations, freinent la communication, bloquent les synergies entre les personnes, envoient des collaborateurs en arrêt maladie pour harcèlement, détruisent des carrières, divulguent de fausses informations, poussent à l’épuisement professionnel… etc.

L’impact sur la productivité et l’efficacité des groupes de travail est considérable. Ainsi, les toxifiers coûteraient environ 10 milliards d’euros par an aux entreprises allemandes. Combien pour la France ?

Dans ce domaine l’égalité femme-homme respectée. Il n’y a pas de règle en la matière. Certains disent qu’ils seraient plus nombreux dans le domaine politique, de l’art, de la finance ou encore des médias. Mais comment savoir si ce collègue « un peu spécial » est « toxique » ?

Même si ce n’est pas évident au premier abord, certains critères permettent d’identifier les toxifiers.

10 caractéristiques du toxifier

En effet, ces personnalités ne sont pas reconnaissables immédiatement. Il faut du temps et beaucoup de recul pour les reconnaître. C’est le premier critère.

  1. La/Le toxifier n’est pas reconnaissable immédiatement.
  2. La/Le toxifier parait avenant·e et sympathique.
  3. La/Le toxifier occasionne des réactions diamétralement opposées.
  4. La/Le toxifier empêche d’être nous-même.
  5. La/Le toxifier est imprévisible.
  6. La/Le toxifier adore commérer.
  7. La/Le toxifier se nourri des conflits.
  8. La/Le toxifier humilie sans gêne.
  9. La/Le toxifier est très « politique ».
  10. La/Le toxifier cherche à assoir son pouvoir.

Face à eux, on pense qu’il vaut mieux s’écraser. Qui sait de quoi ils sont capables pour nuire ?

Méthode

La méthode est simple. La/Le toxifier va repérer sa cible. Cette cible aura probablement des qualités que la/le toxifier n’aura pas. C’est pour cette raison que la personne toxique va chercher à en savoir un maximum, pour mieux connaitre son ennemi, afin de préparer sa technique d’attaque. Très stratège, la/le toxifier va ensuite tisser sa toile, par de multiples relations « amicales ». C’est ainsi, qu’après quelque temps, la/le toxifier aura cerné son terrain de jeu. Il ne reste plus qu’à manipuler les acteurs pour mettre en place sa quête du pouvoir.

Ne sous-estimez jamais un.e toxifier, elle/il est plein de ressources !

Dangers

Et lorsque la/le toxifier est manager, qu’en est-il ? C’est dangereux et souvent désastreux. En effet, en cas de conflit au sein de son équipe, la/le manager toxifier aura plaisir à s’engouffrer dans la brèche. Au lieu d’atténuer les oppositions, la/le manager toxique va profiter de la faille et ajouter de l’huile sur le feu.

Exemple :

Une personne m’a confié que son ancien patron organisait des combats entre ses salariés. Oui, oui ! Vous ne rêvez pas. Il a réuni les employés de l’organisation, autour de deux salariés, face à face. Le patron toxifier dit à l’un : « voilà ce qu’il a dit sur toi », à l’autre pareil : « voilà ce qu’il a dit sur toi », « maintenant réglez vos comptes ». Ils se sont battus… Poussés à bout pendant des mois. Manipulés par un pervers, un patron toxique…

Organiser un combat entre ses employés, on atteint là un niveau de toxicité inimaginable. Et c’était bien en France… Sans aller jusqu’à la violence physique, les supérieurs hiérarchiques toxiques peuvent prendre des mesures dangereuses pour les salariés, notamment sur le plan de la carrière professionnelle. Et puis, comme je l’évoque souvent dans mes articles, les émotions négatives ressenties et non exprimées, impactent aussi la santé physique (en plus de la santé mentale). C’est pourquoi, il est primordial se s’en libérer, de l’écrire ou de le dire.

Agir

Maintenant que nous avons analysé les toxifiers, comment agir au quotidien avec des personnes toxiques au travail ?

La meilleure parade, selon moi, est de :

  1. S’affirmer (en utilisant la communication non-violente par exemple).
  2. Renvoyer le miroir (par exemple : « c’est méchant ce que tu dis là »).
  3. Fuir la relation (probablement la meilleure solution).
  4. Se tourner vers des personnes bienveillantes.

Et vous ? Avez-vous connu une/un toxifier ? Quelles étaient les caractéristiques de cette/ce collègue de travail ? Dans quelles mesures a-t-elle/il bousculé votre quotidien ? En quoi manipulait-elle/il ? Quelles étaient ses stratégies de déstabilisations ? Avez-vous des conseils pour agir avec des personnes toxiques ? Comment avez-vous fait ?

La chasse aux toxifiers est ouverte !

#BalanceTonToxifier #BalanceTaToxifier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s